Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Wanegaine Tching Tchong

Tournée d'inspection

24 Janvier 2014 , Rédigé par Battì Publié dans #Bangkok, #Manifestations, #Thaïlande

Intrigué par ma première journée à Bangkok, j'ai donc décidé d'aller vérifier mes premières impressions. De visu.

Après un passage à Lumphini (le légendaire Lumphini Stadium qui va être détruit !) pour prendre connaissance de la programmation pugilistique des semaines à venir, je suis revenu à pieds vers la station de métro Silom. Encore un carrefour névralgique.

Tiens, c'est quoi là-bas au fond, sur cette avenue déserte ?

Tiens, c'est quoi là-bas au fond, sur cette avenue déserte ?

Ho ! Cool ! Un cortège de manif !

Ho ! Cool ! Un cortège de manif !

Tournée d'inspection

N'ayant pas envie de me prendre un éclat de grenade ou une balle perdue, j'ai continué par le parc.

Parce que c'est un joli parc, très paisible. Et qu'en plus, il y a un espace de muscu à ciel ouvert.

Tournée d'inspection
Tournée d'inspection

Et dans cet espace de muscu, les haltères ultimes.

Ça tombe sans un bruit.

Ça tombe sans un bruit.

Mais tandis que j'arrivais à la porte ouest, je retombais sur les fameuses tentes igloo.

Encore une occupation.

Tournée d'inspection

Et le carrefour de la station Silom est donc lui aussi bloqué.

Tournée d'inspection
Tournée d'inspection
Tournée d'inspection
Tournée d'inspection
Tournée d'inspection

J'ai un peu continué sur Silom Avenue. Et j'ai trouvé la même ambiance qu'à Siam Square.

Tournée d'inspection
Tournée d'inspection

Étant sur Silom, je me suis dit que ce serait trop bête de pas faire un petit détour par Patpong. Un haut-lieu des nuits chaudes de la ville. Mais à l'heure de la sieste...

Pas pareil qu'à la nuit tombée...
Pas pareil qu'à la nuit tombée...

Pas pareil qu'à la nuit tombée...

Néanmoins, même à cette heure plus que creuse, on se fait aborder.

- Mister, massage ? Happy hour !

N'étant pas venu pour me faire... heu... masser, j'ai décidé de poursuivre mon investigation de terrain par un authentique nid à touristes : le quartier du Grand Palais.

Un petit coup de train aérien jusqu'à Saphat Thaksin, et zou ! j'ai pris le bateau.

Tournée d'inspection
Tournée d'inspection

Et là le verdict fut sans appel. Pas un rat. Non... pas un chat. Parce que des rats, il y en a.

Tournée d'inspection
Tournée d'inspection
Tournée d'inspection

Vous voyez ces trottoirs banals ? Ils font face au Grand Palais et au Wat Pho. Normalement, on y marche épaule contre épaule. La cohue touristique dans toute son horreur.

Comme vous pouvez le constater, c'est vide.

Je pense qu'il y a un secteur d'activité qui morfle.

Le palais royal (détail)

Le palais royal (détail)

Wat Pho (détail)

Wat Pho (détail)

Ça ne fait plus le moindre doute, les touristes ont estimé aventureux de se rendre à Bangkok en ces temps de trouble politique.

Peut-être sont-ils bien en Thaïlande, mais ont-ils préféré ne pas s'attarder dans la capitale ? Je le saurai plus tard, quand moi aussi j'aurai mis les bouts vers le sud.

Partager cet article

Commenter cet article