Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Wanegaine Tching Tchong

Pas de problème, que des solutions

26 Avril 2014 , Rédigé par Battì Publié dans #Société, #Hopital, #Sécurité sociale

En Chine, point de Sécurité Sociale, point d'état providence.

Chacun sa merde.

Chacun pour sa gueule.

Du grain à moudre pour les nostalgiques de Mao.

Ainsi quand tu te pètes une jambe après avoir glissé sur une pelure de pastèque (par exemple), l’hôpital te donne la facture. Pièces et main d’œuvre. Et c'est pas donné. Y a qu'à voir rien que le prix des médocs...

Si papi fait un infarctus à la maison, les ambulances ne bougeront pas tant que vous n'aurez pas réglé les frais. Un pauvre gars est mort comme ça il y a peu. Sa fille, aux urgences, n'avait pas d'argent sur elle, et avait laissé sa CB à la maison. Les ambulanciers n'ont rien voulu savoir.

Des histoires comme ça, si vous lisez la presse, il y en a des wagons chaque semaine.

Et puis là, on a franchi un nouveau palier.

Pas de problème, que des solutions

À Loudi, dans le Hunan, la maman de Fu Fen a été renversée par un taxi. Elle est dans le coma depuis plus de deux mois.

À chaque journée qui passe, les factures s'empilent. Le montant des soins enfle froidement, mécaniquement. Et personne ne peut payer. Et la compagnie de taxi, condamnée à payer, ne paye pas.

Alors Fu Fen, 32 ans, a écrit un beau papier expliquant la situation.

Et Fu Fen s'offre pour dix ans en esclavage à qui paiera l'hospitalisation de sa maman.

Pas de problème, que des solutions

Partager cet article

Commenter cet article