Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Wanegaine Tching Tchong

Ha tu voulais des sous !

25 Juillet 2014 , Rédigé par Battì Publié dans #Santé, #Arnaque, #Accident

Les médias (au sens large du terme) en Chine sont très crus et volontiers voyeurs. La déontologie journalistique et la dignité humaine sont des considérations inexistantes. Le résultat, c'est une profusion d'images dont certaines très violentes. Depuis que je suis en Chine, j'ai vu sur le web ou à la télé des tonnes de morts, de cadavres voire de meurtres sans les avoir cherchés.

C'est très pesant.

Il va de soi que je ne mets jamais de liens vers ces images ici. Si vous voulez de l'hémoglobine, cherchez-la tous seuls.

Mais pour une fois, juste une fois, je vais faire une exception.

A le faire passer pour un prix Pulitzer...

A le faire passer pour un prix Pulitzer...

Je vous l'avais déjà expliqué : il n'y a pas de Sécu en Chine.

En cas d'accident, il faut s'arranger à l'amiable. " Bon, j'ai renversé votre grand-père, ok, je suis en tort à 100 % mais admettez quand même que je vous soulage d'un poids. Il vous coutait une fortune en médocs, je le sais, ma sœur bosse à l’hôpital. "

C'est affreux.

" Non mais non ! Ne souris pas ! "

" Non mais non ! Ne souris pas ! "

Mais par dessus le marché, cette situation a un effet secondaire : les arnaques à l'accident. On ne compte plus les cas de petits vieux qui, effleurés par un passant, se jettent au sol en hurlant "aïe ! holalà mon dieu j'ai si mal ! "

Ces gens suscitent bien sûr l'indignation, mais pour le moment le phénomène persiste. Et on dit bien aux enfants "si tu vois un vieux par terre dans la rue, passe ton chemin !" car lesdits vieux peuvent aussi s'en prendre aux gens qui viennent les aider.

C'est ignoble.

Voilà, donc le décor est planté et je vous propose la vidéo qui suit. Attention, ça peut heurter la sensibilité, je vous prends pas en traitre !

(mais si vous avez l'esprit un peu tordu, comme moi, ça peut aussi vous faire marrer)

Partager cet article

Commenter cet article