Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Wanegaine Tching Tchong

Mud on the water

26 Octobre 2014 , Rédigé par Battì Publié dans #Nanning, #YongJiang, #Photos, #Pêche

Aujourd'hui, je vous sors des photos datées : je les ai prises au mois de juillet.

Oui ben pardon mais je bosse !

J'avais fait un petit tour le long du fleuve qui traverse la ville : le Yong Jiang.

Alerte pléonasme ! "Jiang" signifie "rivière" ou "fleuve". C'est pourquoi on dit "le Yang Ze Jiang" ou "le fleuve Yang Ze".

Là c'est pareil : on dit "le Yong Jiang" ou "le fleuve Yong". Ne passez pas pour une andouille et ne dites surtout pas "le fleuve Yong Jiang".

Mud on the water

C'était donc en juillet, juste après le passage de Rammasun. D'où un fleuve gonflé, très gonflé, débordant par endroits.

Si tu ne viens pas à la pêche, la pêche viendra à toi.

Si tu ne viens pas à la pêche, la pêche viendra à toi.

Les berges sont étranges. Complétement sauvages par endroits, en friche industrielle un peu plus loin... on ne sait pas où on est. Verdure, béton, ferraillages, bananiers... Paradis ou enfer ?

Mud on the water
Mud on the water

De toute évidence, le fleuve déborde souvent. De hautes digues protègent les zones urbanisées et les berges constituent une sorte de No man's land où ne poussent qu'une végétation sauvage et de petites infrastructures de bric et de broc. Et des trucs qui ne craignent pas grand-choses, comme des terrains de foot en synthétique.

Avec des spectateurs !
Avec des spectateurs !

Avec des spectateurs !

De nombreux ponts, parfois très proches les uns des autres.

Mud on the water

Après le typhon, le niveau du fleuve est très haut, et le courant charrie des monceaux branchages.

Mud on the water
Mud on the water
Mud on the water

Des embarcations improbables errent sur l'onde marronnasse.

Mud on the water
Mud on the water
Mud on the water
Mud on the water
Mud on the water
Mud on the water

Oui, en bas à gauche, ce sont des tables de billard. Un jour il faudra que je vous cause du billard en Chine...

Et le gars qui traine sur ce qui est censé être un parking, il pêche au filet.

Mud on the water
Mud on the water

Qui dit urbanisation galopante dit parfois étrangetés dans l'aménagement.

Ici ce pont, qui passe vraiment très bas par apport à la berge :

Avec des bandes phosphos pour les distraits.

Avec des bandes phosphos pour les distraits.

Mud on the water

Aux abords du centre ville, il n'y a plus ni friche ni bananiers. C'est intégralement aménagé. Et englouti tout pareil.

Mud on the water
Mud on the water

Puis le soleil se couche, et c'est l'heure de rentrer regarder Des Chiffres et des lettres.

Mud on the water

Partager cet article

Commenter cet article