Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Wanegaine Tching Tchong

XXX

12 Janvier 2015 , Rédigé par Battì Publié dans #Censure, #Fan BingBing, #Pornographie, #Télé, #Hunan TV

Interro surprise :

Qu'est-ce que le GuoJia XinWen ChūBǎn GuǎngBò DiànYǐng DianShi Zǒngjú ?

Si vous avez oublié, je vous en causais .

XXX

Oui, donc en gros c'est l'administration de la censure.

Ainsi je vous avais fait un petit topo sur l'extrême sensibilité du guojia xinwen Chūbǎn Guǎngbò Diànyǐng dianshi Zǒngjú pour tout ce qui relève de violence, de monstres et de sanguinolance.

J'ai aujourd'hui l'occasion d'illustrer la deuxième face de la médaille : le SEXE, la pornographie, le stupre, la fornication, la lubricité, les foufounes et les zigounettes. Avec tous ces mots dans le texte, je vais faire un carton dans les moteurs de recherche.

Alors qu'est-ce qui a choqué les braguettes du guojia xinwen Chūbǎn Guǎngbò Diànyǐng dianshi Zǒngjú ? C'est une série télé dont la diffusion a débuté au mois de décembre, programme phare d'une très populaire chaine de télévision du Hunan judicieusement nommée Hunan TV : L'Impératrice de Chine (武媚娘传奇) avec l'hyper méga star Fan BingBing.

XXX

- Bien, alors, cette nouvelle série, ça parle de quoi ?

- Fan BingBing interprète...

- Haaa... Très bien, Fan BingBing. Une incarnation du génie chinois. Poursuivez.

- Oui, donc Fan BingBing interprète l'impératrice Wu Zetian, dans une...

- Haaa... une reconstitution historique, parfait. Toute la richesse de notre patrimoine. Je vous en prie, continuez.

- Oui, alors la série suit les péripéties politiques et sentimentales de celle qui fut l'unique impératrice de Chine. En gros.

- Mais c'est parfait. Nous, au guojia xinwen Chūbǎn Guǎngbò Diànyǐng dianshi Zǒngjú, on aime Fan BingBing, on aime les séries en costumes, on aime les reconstitutions historiques. Il y aura des sujets polémiques ?

- Aucun, votre altesse. On reste dans le mélo classique, avec des situations archi convenues et des personnages plus caricaturaux les uns que les autres joués par des acteurs qui en font des caisses.

- Parfait. Procédez, mon brave. Faites nous quelque chose de bon goût.

- Merci, ô vénérable.

- Allo ?

- Ici le guojia xinwen Chūbǎn Guǎngbò Diànyǐng dianshi Zǒngjú ! Ça ne va pas du tout !

- Hein ? Que...

- Vous nous prenez pour des trompettes ou quoi ?!

- Je... Je ne comprends pas, monsieur. Qu'est-ce qui...

- Votre série, là, soit disant historique. Vous ne nous aviez pas dit que c'était pornographique ! Ça ne va pas du tout ! Totalement inacceptable !

- Pornographique ? Mais où ? Quand ? Je ne comprends pas, ô astre bureaucratique.

- Les nichons ! Il y a des nichons partout ! C'est intolérable !

- Des... Des seins ? Je peux vous assurer qu'aucune scène n'inclue de plans de nudité et...

- Il y a plein de nibards, je vous dis ! Soit vous retournez les scènes porno, soit vous les recadrez.

- Heu... Bon. Va pour un recadrage.

A gauche, les images diffusées. A droite, les images originales.

A gauche, les images diffusées. A droite, les images originales.

Il va de soi que cette censure grotesque a bien fait rire.

Et comme toujours dans ces cas là, le retour de bâton des internautes a été immédiat, avec des images détournées qui circulent à la vitesse du haut débit.

XXX
XXX
XXX

Partager cet article

Commenter cet article

Grustine 12/01/2015 13:53

Je vote pour le dessin avec le cheval, qui m'a bien fait rire.