Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Wanegaine Tching Tchong

QingMingJie, la Fête de la Pure Lumière

7 Avril 2013 , Rédigé par Battì Publié dans #Visites, #Fêtes, #QingMingJie, #Suzhou

A moins que ce ne soit la Fête de la Pureté Lumineuse... Je suis pas sûr. Les chinois l’appelle Qingmingjie. Je vous la fais court : c’est la Toussaint d’ici.

 

Pour l’occasion, c’est férié et chacun peut ainsi aller s’occuper des tombes de ses ancêtres. De mon côté, j’en ai profité pour faire une virée à Suzhou. Ce fut l’enfer. Parce que j’ai pas l’exclusivité sur les virées lors des week-ends longs, hein. Tous les chinois font pareil. Et comme il se trouve que Suzhou est une ville extrêmement célèbre pour sa beauté, sa munificence et sa splendeur, je me suis retrouvé dans un joyeux foutoir. Pas un taxi libre. Du monde partout. Et par dessus le marché, le temps a viré mauvais.

Alors bon, je vais pas non plus trop râler, j’ai quand même vu de beaux endroits. Le temple Hanshan, par exemple. Joli comme tout. La moitié c’est du neuf, mais bon.

 

  13-avril 2956

Ça en jette, hein ? ... construit en 2009

 

 

13-avril 2961

La cloche de 108 tonnes, fondue dans une aciérie de Wuhan.

 

 

13-avril 2959

Pour 10 yuans, on peut la faire sonner trois fois.

 

 

13-avril 2974

La grosse cloche sonne

 

 

13-avril 2958

13-avril 2982

Le vrai temple de Hanshan.

 

 

13-avril 2980

Dans la cour, des bénédictions sont suspendues aux branches des arbres (c’est pas donné !)

 

 

13-avril 2995

Pour prendre la pause, les moines ne se font pas prier. (khh khhh !)

 

 

J’ai fait un tour sur la rue Shantang, aux airs de Venise orientale. L’eau y est aussi crade, d’ailleurs. Officiellement il s’agit d’un canal, mais dans mon vocabulaire, ça s’appelle un tout-à-l’égout à ciel ouvert. On y vend la même camelote à touristes qu’à Yangzhou, aux mêmes tarifs délirants d’ailleurs.

 

1Suzhou

 

J’ai visité la Colline du Tigre (Huqiu), avec sa super pagode façon tour de Pise. C’est vraiment impressionnant. Mais autour, impossible de distinguer le vieux du neuf. Il y avait même un temple en cours de construction. Quand on lit les panneaux explicatifs, on apprend à chaque fois que le bâtiment dans lequel on est a été détruit il y a tant de siècles, puis reconstruit dans les années 80 ou 90. Ou 2000. Dans le genre déceptif, ça y va fort.

 

13-avril 3049

 

Finalement, le seul moment pas toc que j’aurai réellement apprécié, ça aura été la visite au cimetière. Là-bas, au moins, les tombes étaient vraies. Et puis j’ai pu assister aux célébrations familiales de Qingmingjie. Le cimetière, en banlieue, occupe tout un flanc de colline et s’étale progressivement en forme de fer à cheval, autour d’une caserne militaire. Ce qui m'a frappé, c'est l'absence de vieilles tombes. Rien avant le milieu des années 70. On m'a expliqué que dans le temps, il n'était pas rare qu'on enfouisse tout bêtement les cendres dans la terre et qu'on les oublie. Et puis certains cimetières auraient été gentiment passés au bulldozer, aussi...

Il faut penser qu’ici les corps passent tous à la crémation. Les sépultures abritent des cendres. Ce qui fait donc des tombes bien moins longues que chez nous, forcément. Autre aspect surprenant, on enterre les couples mariés. Pas de sépultures individuelles ni de caveaux de familles. Mari et femme, point.

QingMingJie, la Fête de la Pure Lumière

Pour la fête de la pureté lumineuse, on vient faire un coup de propre, désherber, éventuellement remettre un petit coup de peinture dans les caractères gravés sur la pierre tombale... et surtout on apporte à manger. Et là, il y en a de tous les styles.

C’est le geste qui compte.

C’est le geste qui compte.

Bâtons d’encens plantés dans une banane. Ça dégage pas un amour débordant.

Bâtons d’encens plantés dans une banane. Ça dégage pas un amour débordant.

Eux, les pauvres il ont eu droit à des gâteaux apéritifs dans un bol en plastique.

Eux, les pauvres il ont eu droit à des gâteaux apéritifs dans un bol en plastique.

Baozi et fruits (légumes ?) non identifiés.

Baozi et fruits (légumes ?) non identifiés.

Original : ces deux-là ont eu un petit-déjeuner.

Original : ces deux-là ont eu un petit-déjeuner.

QingMingJie, la Fête de la Pure Lumière

Beau repas complet. On notera que madame ne buvait pas : seul monsieur a eu droit à un canon.

QingMingJie, la Fête de la Pure Lumière

Ma préférée : vous aurez noté qu’il n’y a pas de photo côté gauche. Madame est encore en vie, elle a donc bichonné son défunt mari. Repas complet, avec bol de riz, baguettes, et pas un verre mais une pleine bouteille de jaja !

(il manque que le cigare)

QingMingJie, la Fête de la Pure Lumière

Celle-ci n’a pas été visitée mais présente l’originalité d’accueillir trois personnes. Un homme qui a perdu sa femme et s’est remarié. Il repose avec ses deux épouses (leurs noms encadrent celui du mari).

En bas de la colline, les sépultures les plus récentes.

En bas de la colline, les sépultures les plus récentes.

Les tombes anonymes

Les tombes anonymes

Pour le solennel, on repassera.

Pour le solennel, on repassera.

Les billets brûlés en offrandes aux défunts (entre les arbres, des colonnes de fumée s'élèvent un peu partout) :

... et de l'encens, bien sûr.

... et de l'encens, bien sûr.

La boustifaille et les biffetons prêtent à sourire pour l’occidental que je suis. Surtout que la plupart des gens semblent prendre ça comme un moment plus joyeux que triste. Sans parler de ceux qui déboulent avec de véritables festins, à manger pour dix ! Mais de temps en temps, quand même, s’élèvent des plaintes déchirantes. Tiens, voilà encore un truc bien universel : le bon gros sanglot qui vient des tripes et qu’on n’a pas la force de retenir et qui monte en puissance jusqu’à atteindre une puissance ahurissante. Ça réveille des trucs et on n’a plus envie de sourire tout-à-coup.

Mais bon, ainsi va la vie, et très honnêtement, mes très chers proches qui lisez peut-être ceci, après ma mort, pour la Toussaint, je serai très heureux de vous accueillir sur ma pierre tombale pour un joyeux pique-nique entre gens qui s‘aiment.

Partager cet article

Commenter cet article

science kit 07/03/2014 10:00

I have never heard about this temple before. It is interesting to see their culture and different methods prayers. They are still following the ancient cultures. I am always searching for informative information like this. Thanks for sharing with us.

Florian 13/04/2013 22:07

Allez, d'accord, tu auras le droit à un verre (une bouteille ?) de rhum arrangé maison, j'en boirai avec toi ! Tu voudras un écureuil en plastique aussi ?