Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Wanegaine Tching Tchong

Kaki, c'est fini

18 Septembre 2011 , Rédigé par Battì Publié dans #L'université de Yangzhou, #Entrainement militaire

Un petit peu de déco et tout de suite c'est plus riant.

Un petit peu de déco et tout de suite c'est plus riant.

Kaki, c'est fini

Il est venu, le grand jour. Terminé le calvaire en treillis. On a tout bien décoré, on a installé une énorme sono pour cracher des mégawatts de cuivres patriotiques. On a mis de jolis lampions et affiché des slogans éloquents. Et ils ont défilé, les jeunes. Dès potron-minet, ils étaient prêts. Et puis coup de bol, le soleil de plomb a aujourd’hui fait place à un ciel gris et un vent frais.

À ceux qui défilaient, l’armée a finalement donné des godasses assorties (genre Pataugas). Pour ceux censés porter des armes, il y avait des répliques d’armes en plastique très bien faites. Un maître de cérémonie était au micro, invectivait les étudiants qui lui répondaient à l’unisson, à pleines voix et bien synchros. Très impressionnant.

Face à la troupe, au pied du bâtiment principal, sur une tribune spécialement aménagée, trônaient tous les patrons de l’université. Concentrés, les gars, attentifs.

Puis, le défilé a laissé la place a divers numéros : chorégraphies avec drapeaux, performances gymniques, simulation de situation de combat, etc. C’est pas du flan, tout est vraiment très travaillé et au point. Les acrobates sont époustouflants. Les instructeurs ont fait le tri, il ne reste pour la représentation que les motivés, les qui se tiennent droit, les qui ont le sens du rythme. Les autres font office de public, mais aussi de supporters : ils encouragent les heureux élus de leur promo. Bon, évidemment, il y en a qui se font copieusement chier. La musique qui marche au pas n’a pas le même effet sur tout le monde.

" Ha mon dieu, une attaque terroriste ! Qu'allons-nous faire ? "

" Ha mon dieu, une attaque terroriste ! Qu'allons-nous faire ? "

" N'ayez crainte ! Nous avons un plan : on bute les méchants et on libère les otages."

" N'ayez crainte ! Nous avons un plan : on bute les méchants et on libère les otages."

Quand la cérémonie se termine, tous les instructeurs montent sur la scène centrale, ils saluent leurs éphémères élèves. Ceux-ci les acclament, scandent leurs prénoms. Quand les instructeurs redescendent parmi leur couvée, on les porte en triomphe, on les fait sauter bien haut, les casquettes volent. Je vais paraitre stupide, mais c’est émouvant. Cependant ce qui n’était qu’une vague impression se confirme. Cette formation n’a rien de militaire. C’est en réalité une énorme opération de com’. Après ces trois semaines, les gosses en ont certes plein les bottes des exercices en tous genres. Mais il y a bien plus important : ils aiment les soldats de l’armée chinoise, les estiment. J’ai bien scruté le peloton des formateurs, ils sont tous jeunes, belles gueules, souriants. Pas un vieux con à la gueule renfrogné. J’en suis persuadé : l’armée chinoise envoie dans les facs ses bataillons de VRP. Et c’est diablement efficace. J’ai posé la question à mes étudiants, ils répondent avec les yeux qui brillent : ho oui, il était super mon instructeur. Et l’armée, ça vous a jamais tenté ? Ha bah non alors ! CQFD.

Kaki, c'est fini

On m’a annoncé une assistance globale de 8000 personnes. Je calcule rapidement 8000 étudiants pour une promo, quatre promos, ça fait 32000. Correct.

 " Hem, oui français. Paris, l'amour, tout ça..."
 " Hem, oui français. Paris, l'amour, tout ça..."
 " Hem, oui français. Paris, l'amour, tout ça..."

" Hem, oui français. Paris, l'amour, tout ça..."

Kaki, c'est fini
Kaki, c'est fini
Kaki, c'est fini
Kaki, c'est fini
Kaki, c'est fini
Les cancres du dernier rang, c'est universel.
Les cancres du dernier rang, c'est universel.
Les cancres du dernier rang, c'est universel.

Les cancres du dernier rang, c'est universel.

Kaki, c'est fini

Partager cet article

Commenter cet article

marie jo 19/09/2011 19:53


Mais c'est qui ces petites minettes en robes bleues???


Battì 20/09/2011 07:09



Ce sont des étudiantes chargées d'apporter des cadeaux commémoratifs aux universitaires qui eux-même les remettent à certains étudiants.


Pas vilaines, hein ?



Florian 18/09/2011 17:51


C'est assez bluffant : un mini défilé du 14 juillet uniquement pour une fac ... Le genre d'opération de com qui ne déplairait pas à certains enragés du Famas de par chez nous.
Si tu as l'occasion de parler de la Bretagne aux gentilles hôtesses, n'hésite pas !


Battì 18/09/2011 18:00



Oui pis dans quinze jours, c'est la fête nationale. Je sens que ça va donner, encore.


Pour les hotesses, qui sont étudiantes elles aussi, y a pas de problème. Je pense que j'en trouverai facilement une prête à t'épouser et à vivre en Bretagne. (hooo l'ignoble cliché ! je devrais
avoir honte !)