Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Wanegaine Tching Tchong

Le Mur (2)

20 Mai 2012 , Rédigé par Battì Publié dans #Visites, #Grande Muraille, #Jinshanling

Beijing 1585

 

Sur place, première surprise : il y a un télécabine. Tout compte fait, oui, c'est logique, la Muraille suit une ligne de crête. Et une ligne de crête, par définition, il faut y monter. Ici, il y a quand même une heure de grimpette à pieds.

Arrivé, là haut, il faut marcher ciqn minutes avant de déboucher sur la chose :

 

Beijing 1592

 

A Jinshanling, on arrive dans un secteur qui n'a été que partiellement rénové. Arrivé à la Muraille, si vous la suivez vers la gauche, c'est d'origine, à droite ça a été retapé. C'est bien, ça permet de comparer.

 

Beijing 1625

 

Tracée pour profiter au mieux du relief, cette digue prend parfois des allures de montagnes russes. Il parait que certains passages sont impraticables pour les personnes ayant peur du vide. Et rien qu'ici, déjà, il y a quelques endroits impressionnats.

 

Beijing 1605

 

Quand c'est vraiment trop raide, le chemin de ronde prend la forme d'un escalier.

 

Beijing 1624

 

... des escaliers parfois Chichenitzesques.

 

 

Beijing 1646

 

Les tours de garde sont assez maousses, mais certaines sont vraiment en sale état. (limite dangereuses, d'ailleurs)

 

 

Beijing 1614

Ici, on voit clairement où se sont arrêtés les travaux.

 

Beijing 1619

Ici, un état de rénovation intermédiaire : rien n'a été reconstruit, mais on a fait en sorte que ça cesse de dégrader.

 

 

Beijing 1642

C'est le plus loin que j'ai pu aller (en direction de Simatai). Un peu frustrant, faut avouer. Si on en fait la demande, on peut obtenir une autorisation pour camper sur site et ainsi enchainer les journées de rando sur la Muraille. Si je trouve des candidats, je dis pas que je le ferai pas un jour...

 

Et maintenant, changement de crémerie ! La Muraille rénovée :

 

Beijing 1657

 

 

Beijing 1663

 

 

Beijing 1664

Le neuf est visiblement distingable du vieux. Et personnellement, dès que ce principe est respecté, je suis content. Le résultat est en tout cas très beau et très impressionnant. Et moins casse-gueule.

 

 

Beijing 1671

 

Les plus observateurs l'auront noté : il n'y a pas un chat. Je déguste comme un gros dégueulasse privilégié. On est en semaine, le week end du Premier Mai vient de se terminer, c'est un site moins célèbre : les ingrédients sont tous là. C'est vide, c'est silencieux, j'entends les oiseaux, j'entends le vent qui souffle par à coups dans le maquis ou s'engouffre dans les diverses ouvertures de cette construction délirante. Le ciel est bleu, le soleil décline, c'est magnifique.

A comparer avec Badaling : Photo 1 - Photo 2

 

Pour la minute encyclopédique, il y a Wikipédia.

 

Je redescends. Mon chauffeur et moi sommes pile à l'heure. Nous repartons. Après dix minutes, arrivé au portail du site, deux touristes avec sacs à dos. Il les interpelle, il vont à la Muraille. Ils fixent un prix. Il les embarque et fait demi-tour.

"I am sorry" qu'il me dit.

Je dis rien, mais je fais la gueule.

Nous arrivons à nouveau au parking de Jinshanling. Dépose du couple de touristes. Nouveau demi-tour, on repart vers Minyun. Silence.

Mon chauffeur me regarde à nouveau. Après un moment, il me dit "Thank you".

Silence.

"C'est quarante yuans en dix minutes"

Silence.

"Je leur ai fait un bon prix, c'est des chinois".

Je lève un sourcil.

- Ha bon ? Et pour des occidentaux ?

- Quoi, la même course ? J'aurais demandé 80 ou 100 yuans. Ça dépend de quoi ils ont l'air.

Je hoche la tête d'un air scandalisé. Mais je rigole en dedans. Je ne peux pas résister :

- Et si ça avait été des japonais ?

- Des japonais ? Ha ha ! je leur demande direct 200 yuans à ces cons !

J'éclate de rire.

Il me regarde, il se marre, à moitié surpris, à moitié fier de lui.

 

Sur la route, la Muraille me poursuit, me fait coucou.

 

Beijing 1699

 

Puis nous arrivons à Minyun où je reprends mon bus 153. C'était une chouette journée.

Partager cet article

Commenter cet article

France cremieux 04/12/2012 01:10

Ah j'y étais presque,quel pied tu as du prendre..et tes images sont très informatives et belles .merci,et tu leur parles en chinois.quels arnaqueras quand même ! Mais drõle à lire.ti bi France