Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Wanegaine Tching Tchong

Il porte un joli nom, Saturne

24 Août 2013 , Rédigé par Battì Publié dans #Joey Wong, #Cinéma

On l'a tous adorée. Elle incarnait tous les mystères de l'Orient, gracile, douce, et diaboliquement belle. On est tous tombés amoureux d'elle en regardant l'inoubliable Histoire de fantômes chinois (倩女幽魂, 1987).

Je t'ai tant aimée, Joey Wong !
Je t'ai tant aimée, Joey Wong !
Je t'ai tant aimée, Joey Wong !

Je t'ai tant aimée, Joey Wong !

Par la suite, elle a tourné à un rythme effréné jusqu'au début des années 90, avec notamment un autre grand film de Tsui Hark : Green Snake (1993).

À partir de 1994, elle ne va cesser de prendre sa retraite. En gros, on peut dire qu'elle a passé vingt ans à prendre sa retraite, entre sortie d'album, petit film vite fait en passant, série télé par-ci, publicité par-là...

Elle est partie vivre au Canada. La rumeur dit qu'elle y a vécu une vie très simple. Je suis pas allé vérifier. Et puis là, tada ! coup de théâtre, elle a annoncé qu'elle rentrait au pays. Joie de tous les chinois ! Allégresse à Hong Kong ! De courte durée...

Histoire de monstre chinois

Histoire de monstre chinois

Car la (très) belle, comme nombre de ses semblables, semble ne pas avoir bien pris le fait de vieillir. Et a tenté d'y remédier.

Maintenant elle est bonne pour épouser Johnny.

Souvenons-nous plutôt du bon vieux temps...

Partager cet article

Commenter cet article