Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Wanegaine Tching Tchong

Revue de presse

18 Septembre 2013 , Rédigé par Battì Publié dans #Actu

Riche actualité ces derniers jours ! Petit topo gratuit, incomplet et donc totalement subjectif des événements dont ne vous parlera pas David Pujadas.

Justice

Le procès de Han Lei s'est achevé. Face à la vague d'indignation provoquée par ce fait divers, le tribunal a décidé de repousser le verdict de quelques jours. La colère populaire est trop forte, il s'agit de calmer le jeu.

Revue de presse

Résumé : une dame avec sa poussette gardait une place de parking, ou la bloquait, je ne sais pas trop. Han et un pote voulait la place. Engueulade. Elle les envoie chier. Han Lei descend de voiture, saisit le nourrisson et le jette par terre de toutes ses forces. Le bébé meurt.

Depuis, Han Lei s'est excusé, a expliqué qu'il était ivre mort, qu'il ne s'était pas rendu compte qu'il s'agissait d'un bébé, a exprimé ses remords. Il a demandé la peine de mort au tribunal.

Mais sa contrition n'a pas du tout calmé la rage populaire. Au contraire, bizarrement, ça n'a fait que l'accentuer...

Mani pulite, suite

Dans la grande vague de lutte anti-corruption déclenchée par le nouveau gouvernement de M. Xi, ce sont maintenant des toubibs et des hôpitaux qui morflent. Moyennant compensation, ceux-ci conseillaient vivement aux jeunes parents de choisir le lait pour bébé Dumex, incontestablement le meilleur sur le marché.

Revue de presse

Dumex appartient au groupe Danone, qui était déjà dans le collimateur depuis quelques mois, depuis que les enquêteurs ont révélé une vaste affaire d'entente illicite entre distributeur de lait pour bébé (déjà). Danone était passé à travers les gouttes en baissant immédiatement ses prix, tout comme ses (relatifs) concurrents, tous étrangers. - 50 % d'un coup !

Pendant ce temps, Dumex déclare avoir ouvert une enquête interne.

Une petite signature ici, merci

A Dongguan, l'université technologique demande à ses nouveaux étudiants de signer une décharge, lui ôtant toute responsabilité en cas de suicide sur le campus.

Toujours à l'école

De plus en plus de lycées mettent en place une politique plus stricte en termes d'interaction entre élèves de sexe opposés. On demande de ne pas se tenir à moins de 50 cm et de prendre ses repas à des tables différentes. Merci.

Pendant ce temps, une école de Wenzhou menace les élèves de même sexe qui deviendraient "trop proches". On est pas là pour éduquer des homos !

Bon courage, les gosses.

Revue de presse

Tourisme

A Zhaoqing, les autorités locales sont sous la mitraille. En effet, les responsables locaux s'organisent des voyages touristiques à l’œil. Avec l'argent du contribuable, les cadres de la section locale du Parti ont visité les sites remarquables de Guilin, lesquels comprennent un bar à strip. Pardon, un bar à "pole dance".

Revue de presse

La démocratie contrariante

Le genre de scrutin dont personne ne pipera mot : aux élections législatives de Macao, le parti pro-Pékin l'emporte largement. Mais si vous trouvez des articles sur le sujet, on vous expliquera que c'était un vote "aux limites du légal". Que ces salauds de propriétaires de casinos ennemis de la démocratie ont donné un jour de congés à leurs employés pour qu'ils puissent aller voter. Qu'on a même, horreur indicible ! relevé des cas de vote probablement achetés ! Tudieu, c'est pas chez nous qu'on verrait ça, ma bonne dame.

M. Chang, un des grands vainqueurs de l'élection.

M. Chang, un des grands vainqueurs de l'élection.

Dans le même temps, les vaincus du scrutin, eux, font une analyse très différente de celle de nos journalistes : ils ont raté leur élection, ils n'ont toujours pas réussi à se constituer une base électorale, les citoyens de Macao ne voient malheureusement pas plus loin que le bout de leur nez et de leur pouvoir d'achat, etc.

Bref, de Macao à Caracas en passant par Gaza, notre presse n'apprécie la démocratie que quand les résultats sont ceux qu'elle attend.

Anniversaire

Le 18 septembre 1931, le Japon envahissait la Mandchourie. Des nationalistes locaux ont baptisé cette date "fête de l'humiliation". C'est l'occasion de prendre l'air en criant des slogans anti-japonais. Sur fond de conflit territorial impliquant trois cailloux en mer de Chine, des nerds ont bricolé et mis en ligne cet immondice.

(c'est 100 % caca, contenu et contenant, mais ça vaut le coup pour le final d'un goût exquis)

Et comme fait exprès, il y a deux jours, un jeune chinois en visite à Osaka pour préparer sa prochaine rentrée universitaire a sauvé un enfant de 9 ans de la noyade. Yan Jun prenait des photos de la rivière Yodo quand il a vu le gamin emporté par le courant, très fort suite au passage du typhon Man-yi.

Un vrai héros. Un vrai chinois.

Partager cet article

Commenter cet article

Battì 19/09/2013 04:06

Et portant il a une voix très douce, et il est resté très calme pendant tout son procès. Par contre j'ai compris le pourquoi de la colère publique : à l'occasion du procès, les images de vidéo-surveillance ont été dévoilées pour la première fois et mises en ligne. Des millions d'internautes ont pu voir l'assassinat du bébé.

Florian 18/09/2013 08:00

Bonne tête de fou ce Han Lei !