Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Wanegaine Tching Tchong

Granger Boat

10 Août 2012 , Rédigé par Battì

L’Hermione, c’est un vieux bateau qui emmené des armes a travers l’océan atlantique. En effet, les français ont trouvé que c’était une chouette idée que d’envoyer de vieux fusils pouraves aux indépendantistes américains. Un peu par amour de la liberté, mais surtout pour ne pas rater une occasion en or de bien casser les burnes aux anglais.

 

En 1780, donc, Lafayette a embarqué les tromblons tout rouillés gracieusement offerts par sa Majesté et les a convoyé vers ce qui allait devenir les USA. En route il a bien fait ses calculs et il a fini par décider de vendre lesdites pétoires aux insurgés. Il s’est fait coucougnettes en or, le marquis. Et apparemment il n’en a pas trop parlé à son retour.

 

Et donc le pauvre rafiot a fini par couler, comme tous les rafiots de l’époque. Mais un beau jour, à Paris, une bande de potes très intelligents et très riches, un peu beurrés à la fin de l’apéro, causait des USA et de Lafayette, et se sont dit comme ça que ça serait quand même super chiadé de reconstruire l’Hermione. Ha ouais, trop fort ! mais avec les techniques et matériaux d’époque ! Oui, excellent ! J’ai un beau-frère député, je vais lui en causer. Jean-Hubert, la même chose !

 

Beaucoup de jolies photos

 

Après une quinzaine d’années de travail, la nouvelle Hermione est née, à Rochefort. Ça a couté dans les 25 millions d’euros, dont une bonne moitié d’argent public. Oui, ils ont de la thune, dans le Poitou. Et puis mine de rien, le chantier a attiré pas loin de 250 000 visiteurs par an. Certes, c’est pas le Mont Saint Michel, mais pour un bled comme Rochefort, c’est pas rien.

 

Bon et donc après tous les travaux et plus de 3 millions de touristes, le bateau a bien fini par être terminé. Il a fallu le mettre à l’eau. Et c’est à ce moment que j’y suis allé : pour la mise à l’eau. Une riche idée. 65000 personnes entassées sur une rive de la Charente, c’est pas franchement propice à l’observation apaisée. Autrement dit, c’était le Bronx et on voyait rien. On a fini par regarder la mise à l’eau sur l’écran géant qui avait été installé à côté de la Corderie Royale. Comme un grand nombre de gens, d’ailleurs.

 

aout 0019

Comme tout le monde, j'ai levé les bras avec mon appareil photo.

 

Encore de jolies photos

 

Vu qu’un bateau de 66 mètres et 1000 tonnes n’est pas suffisamment impressionnant, il fut décidé d’organiser un spectacle grotesque pour célébrer l’événement. C’est un certain Éric Le Collen qui a empoché le flouze pour le mini-concert à chier et les chorégraphies merdiques. Et je vous parle pas des danseurs suspendus à une grue...

L’après-midi fut tellement pénible que nous décidâmes (oui, au passé simple, parfaitement !) de changer nos plans et de ne surtout pas revenir le lendemain. Nous apprîmes aux infos que ce jour-là, la foule est revenue tout aussi imposante, mais que les portes du site étaient bouclées pour cause de journée VIP (l’association des amis de l’Hermione a un sens aigu de la hiérarchisation). Les gueux, outrés qu’on leur refuse l’accès, ont commencé à faire du chambard, et c’est la préfecture qui a ordonné l’ouverture des portes pour éviter l’émeute. On était bien contents de pas y être !

 

Car au lieu du bourg de Rochefort, c’est dans la méconnue cité fortifiée de Brouage que passâmes notre demi-journée. Il y avait pas un rat et c’était très beau.

 

aout 0034

Partager cet article

Commenter cet article

Florian 31/08/2012 09:00

Tiens, je ne l'avais pas lu cet article ... En tout cas, je confirme, Brouage est un bled qui vaut le détour. Et de savoir que ce fut un port, ça m'a bien fait marrer quand je l'ai découvert ...
étant donné que du haut des murailles, il est bien difficile de voir la mer !