Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Wanegaine Tching Tchong

Tourisme ethnique

25 Juin 2014 , Rédigé par Battì Publié dans #Visites, #Trois gorges, #Tribu, #Yangtze

Par une douce matinée parfumée aux hydrocarbures, je fus réveillé dès l'aube par la mélodie des marteaux piqueurs et les grincements des bulldozers.

Un bus m'emporta loin de Wuhan.

Enfin de la verdure. Enfin de l'air pur.

Ce n'est pas de la pollution, mais de l'authentique brume.
Ce n'est pas de la pollution, mais de l'authentique brume.
Ce n'est pas de la pollution, mais de l'authentique brume.

Ce n'est pas de la pollution, mais de l'authentique brume.

En un petit coup de ferry sur le majestueux Yang Tse, je fus déposé à l'embouchure d'un petit affluent.

Visite à la Tribu des Trois Gorges.

Non, ce n'était pas le but du voyage, mais le nom doit vous mettre la puce à l'oreille.

Alors la Tribu des Trois Gorges... comment dire ? C'est de la merde.

Tout est faux, tout est bidon, tout est triché.

Dès l'arrivée sur le site (entrée payante), on est mis au parfum. Une pauvre fille en vêtement traditionnel fait le planton sous une ombrelle ancienne tandis qu'un pauvre gars joue de la flute traditionnel sur une jetée de bois médiévale.

Tourisme ethnique

Ho le tableau idyllique.

Ho l'ignoble mise en scène pourrie pour touristes atrophiés du bulbe.

Le pire, c'est que je me disais "Bon bah au moins il y a un pauvre flutiste qui a trouvé un moyen de vivre de sa musique". Je suis comme ça, moi, je cherche le bon côté des choses.

Ben figurez-vous qu'en jetant un œil depuis une passerelle surplombant le joueur de fluteau, j'ai constaté avec horreur qu'il ne jouait pas ! C'est une bande enregistrée ! Il secoue les doigts n'importe comment, le mec ! ... pendant que la virginale gamine au visage triste sous son ombrelle agite la main, plantée sur sa jonque, à chaque fois qu'un con à appareil photo le lui demande.

Misère.

Fausse scène de pêche traditionnelle.

Fausse scène de pêche traditionnelle.

Nous franchissons un pont. Quel âge a-t-il ? Je ne demande pas au guide, qui va à coup sûr me raconter qu'il fut construit au précambrien. Non, je vais plutôt demander à un gardien. Un local, probablement.

- Holà mon brave ! De quand qu'il date, cet auguste pont de pierre ?

- Je suis pas sûr. Je dirais une trentaine d'années.

Construit à l'époque où Mitterrand arrivait au pouvoir... et pourtant, plus médiéval tu meurs.

Tourisme ethnique

La passerelle de bois mène les troupeaux vers des moulins en ciment. Mais du ciment qui imite la roche, voire le bois !

Sur un autre pont, de jeunes gens déguisés jouent encore les indigènes du bon vieux temps. Il y a encore un joueur de flute. Un vrai, tiens.

Tourisme ethnique
Tourisme ethnique

Et ça culmine avec une "reconstitution" de mariage traditionnel. La Tribu des Trois gorges est bien facétieuse, ha ha, le public se bidonne, rote ses brochettes, et filme tout à l'iPhone.

Je voudrais être ailleurs.

Panorama dans la brume. Prolepse.

Panorama dans la brume. Prolepse.

Le calvaire se poursuit avec une montée en téléphérique vers... ben je sais pas, à vrai dire. On monte. On regarde, on redescend à pieds, serpentant dans la forêt.

Toute une cité médiévale est en construction, sortant du sol sur la base de rien. Les historiens pense qu'il y avait ici une place forte. Elle a disparu. On la reconstruit, comme ça, au feeling.

La démarche serait excusable s'il s'agissait de bon boulot, mais il s'agit de maçonnerie au rabais. Le chantier n'est pas terminé, et déjà des toitures partent en sucette. Les tuiles sont fixés au mortier, bien visible.

Encore un kiosque à joueur de flûte !

Encore un kiosque à joueur de flûte !

Pour les jambes fragiles, la fin de la descente se fait par une successions d'escalators. Flambant neufs. Pas encore en service. Et couverts de préaux medieval-style aussi.

J'étais tellement dég' que j'ai même pas eu le courage de faire de photos.

- Mais c'est beau, quand même.

- Mais on s'en fout ! C'est du toc !

- Oui mais c'est bien, ils bâtissent une cité ancienne...

- Qu'est-ce que tu as vu ici ? Qu'est-ce que tu vas dire aux gens à propos de ce lieu ?

- Heu...

- ...

- Heu...

- Alors ?

- Bah... heu... rien.

- Rien ! On n'a rien vu du tout. Ce site n'a aucun sens, aucune raison d'être.

La roche verticale de mes deux.

La roche verticale de mes deux.

On est rentrés à Wuhan. Le vrai départ pour la vraie visite était pour le lendemain.

Partager cet article

Commenter cet article

Rustine (La Pince d'Or) 25/06/2014 11:10

La Chine se waltdisneyise encore pire qu'ailleurs.